En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques. En savoir plus

Le Blog Berry's Pictures

>

Histoires

Unreal Engine: un moteur de jeu vidéo qui révolutionne le monde du cinéma

Pour reproduire un univers fantastique, plus besoin de fonds vert, de puissantes machines pour faire des rendus d'effets spéciaux ou de balles de tennis pour que l'acteur sache où regarder. À partir d'un moteur de rendu de jeux vidéo, les studios mettent au point une technologie qui permet de projeter un environnement virtuel (un désert, une ville futuriste...) sur d'immenses écrans LED (ou sur des toiles) formant alors un décor prêt à l'emploi pour les tournages. Cette technologie bouleverse déjà le cinéma et surtout le monde des effets spéciaux !

Le concept est simple sur le papier, un peu complexe à mettre en place de par sa sophistication technique, mais offrant un gain de temps inattendu. On peut même se dire que ça pourrait éviter des catastrophes environnementales comme ce qui avait été le tournage de Mad Max : Fury Road (voir ici).

 

Virtuellement :

- Un environnement est recréé en 3 dimensions, avec un rendu extrêmement réaliste;- Les lumières, effets à particules, sont placées, déplacées, suivant les exigences du chef opérateur et du réalisateur ;- Des caméras virtuelles sont placées dans cet environnement, sur un point d'origine.

Dans un studio:- Un immense mur LED placé tel un fond vert (ou une toile de projection - moins stable en revanche) entoure une zone de captation, où l'on place les acteurs, objets en interaction...- Un capteur est placé sur une caméra et permet de spatialiser cette dernière dans l'environnement.

Au lancement de l'environnement virtuel, la caméra se synchronise alors à la caméra virtuel. L'ordinateur reproduit le cadrage de la caméra et projette l'environnement qui devient alors un véritable décor vivant.. Puis vient l'immersion : les décors prennent vie tout autour des acteurs.

C'est pour nous une technologie faisant un bon aussi important que la motion capture, car permettant aux plus petites productions (ou tout petite comme la nôtre) de pouvoir faire du genre de cinéma jusqu'alors innacessible pour eux (SF par exemple) ou de ne pas pouvoir déplacer toute une équipe dans un autre pays, aux paysages uniques.

 

Les plus:

- Tout est quasiment prêt à l'emploi,

- Au fil des années, pour le monde du jeu vidéo, s'est formée une immense bibliothèques d'objets et de textures que tous les compositeurs 3D peuvent utiliser et placer dans leur environnement,

- La prise en main de la technologie est simple pour un compositeur 3D peu expérimenté,

- Plus besoin de lights, de devoir tout bouger de A à Z si la composition de la lumière ne fonctionne pas du premier coup,

- A partir d'un studio mettant l'intégralité du matériel à disposition, contre location,La magie opère alors.

D'un point de vu écologique, à voir sur le long terme. Mais une chose est sûr, plus besoin de prendre l'avion pour aller à l'autre bout de la terre, ou d'utiliser des explosifs dans certains lieux... Et de ce côté là, c'est exceptionnel.

Mais comme toutes technologies, elle a ses limites !


Les moins:

- Technologie accessible par rapport à tout ce qu'elle offre, mais le matériel difficile à mettre en place: difficile de bien synchroniser les projecteurs, la caméra et l'ordinateur qui gère l'environnement virtuel.

- Actuellement, cette technologie est surtout pensée pour des scènes ayant des plans serrés.

 

Une nouvelle forme de marché va voir le jour.


De part son accessibilité, des salles vont fleurir un peu partout. Et un nouveau style de cinéma va se démocratiser, voire se banaliser. L'univers étant rendu en temps réel, il sera aussi difficile pour les studios de revenir sur une partie des effets spéciaux, à moins de devoir reprendre intégralement le tournage d'une scène.

 

Vers la disparition de métiers ?

Les dégâts vont être alors nombreux : besoin de moins de techniciens (donc moins d'intermittents), de très nombreuses villes ou des pays dépendent encore du cinéma (Nouvelle Zélande) et une telle technologie va encore plus faire de dégâts dans les relations humaines et dans le tourisme.

Cependant, au vu de la technologie, il est finalement peu probable qu'elle s'étende intégralement pour les plus grosses productions.

D'abord, comme au temps du passage de l'analogique au numérique, certaines équipes ne voudront pas utiliser cette technologie et préfèront les bons vieux rouages.

Puis aussi, tout ne passe pas seulement dans les décors. Pour les grands plans larges, avec des actions dans tous les sens, comme dans Matrix, cette technologie ne sera pas suffisante pour répondre aux besoins.

Des salles commencent à se construire à Paris, la technologie est pour aujourd'hui ! Et nous avons hâte de pouvoir l'exploiter, quand nous y serons prêt.

 

Pour aller plus loin, voici une sélection d'articles qui approfondissent le sujet:

Storytelling reimagined (EN) - https://www.unrealengine.com/en-US/industry/film-television

How ‘The Mandalorian’ and ILM invisibly reinvented film and TV production (EN) - https://techcrunch.com/2020/02/20/how-the-mandalorian-and-ilm-invisibly-reinvented-film-and-tv-production/

Plus de détails sur Unreal Engine 5 : quelles performances et limitations ? (FR) - https://www.3dvf.com/plus-de-details-sur-unreal-engine-5-quelles-performances-et-limitations/

Rencontre avec Plateau Virtuel : un nouveau service de production virtuelle à Paris (FR) - https://www.3dvf.com/redaction/rencontre-avec-plateau-virtuel-un-nouveau-service-de-production-virtuelle-a-paris/

Live Link Face : la nouvelle application iOS qui relie votre iPhone à l’Unreal Engine (FR) - https://siecledigital.fr/2020/07/14/live-link-face-la-nouvelle-application-ios-qui-relie-votre-iphone-a-lunreal-engine/

Coulisses de la conception du studio virtuel de BigSun - https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=145422157137209&id=100121908333901

JE CONSTRUIS UN STUDIO VIRTUEL ?! - https://www.youtube.com/watch?v=6takvU-BjvA