En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques. En savoir plus

Le Blog Berry's Pictures

>

Histoires

Retour sur notre première captation live !

Fruit d’un travail de trois mois entre le collectif et la Fédération du Quidditch France, nous avons eu l’opportunité de retransmettre sur internet et en direct les plus gros matchs de la Coupe de France 2020. Au delà de cet évènement majeur pour ce sport en devenir, c’était aussi pour nous l’occasion de tester le format du live pour la première fois. Remis de nos émotions, c’est le moment pour nous de revenir sur cette expérience.

Après avoir fait une première visite des lieux et que nous avons déposé nos valises — et notre matériel- à l’hôtel, nous avons testé une dernière fois l’ensemble de notre dispositif. Tout était prêt pour faire vivre l’ambiance reine des équipes et la compétition. Il ne restait qu’un périmètre qui nous faisait appréhender: la météo. La météo locale annonçait à Golbey dans les Vosges des rafales de vent allant jusqu’à 110 km/h.

Un court premier jour

Samedi 29 février, 7h du matin, le rendez-vous était donné pour l’ensemble de l’organisation et pour notre collectif. Dès l’ouverture des portes donnant vers les vestiaires et les locaux techniques, l’ensemble des bénévoles de la fédération n’ont pas perdu de temps. Installation des terrains, mise à disposition des barnums, bancs et tables pour notre régie. Pour faire face aux rafales, nous avons mis les bouchés doubles sur les poids et la protection des caméras.

Au lancement du premier match, nous avons rencontré nos premiers problèmes techniques: les compteurs des points et du temps n’a pas voulu se synchroniser avec les applications de la fédération, nous avons eu des difficultés à stabiliser notre caméra principale dont le moteur de stabilisation ne résistait pas aux rafales du vent… Les aléas du direct et de la première !

Le temps a finalement eu raison, les matchs ne pouvant pas se jouer correctement et dans la sécurité, la Fédération a décidé de mettre fin à la première journée de compétition aux alentours de 10h.

Deuxième jour compétitif

Dimanche 1er mars, 8h. La compétition reprend pour les plus grands matchs de cet évènement ! Toulouse, Bordeaux, les équipes Parisiennes… Nous avons profité de l’interruption des programmes pour revoir notre système. Le temps nous a bien mieux accueilli aussi et vous avez pu vivre avec nous la compétition comme si vous y étiez.

Malgré les latences de la caméra principale et de la buée sur les caméras secondaires (dû à la protection contre le vent et contre la pluie), vous avez été près de 80 à nous suivre en live pour la finale des Frog contre les grands gagnants les Titans.

Un grand merci à l’ensemble des bénévoles qui ont permis de réaliser ce projet !

Matchs après matchs, vous avez pu être accompagnés de commentateurs (et joueurs/joueuses de Quidditch):

  • Blaise (Joueur Belge qui a pu aussi jouer pour Rouen),
  • Rob et Boris (Joueurs de l’équipe de Strasbourg),
  • Thibaut (Coach de l’équipe de Strasbourg),
  • Maxime (du corps arbitrale),
  • Alexis (joueur des Paris Frog),
  • Ségolène (Pitch Manager),
  • Les deux commentatrices du match opposant les Olympiens contre Bordeaux.

Vous avez pu les entendre grâce au travail de Clément Préault qui a supervisé le son et l’organisation de la régie. Un gros bravo à lui, qui a sût réagir aux tempêtes et qui a permis au live de se faire malgré nos problèmes techniques.

Vous n’auriez pas eu d’images sans Jonathan Malahel qui a cadré dans le froid mais dans la bonne humeur les matchs de la compétition, c’était une première pour lui aussi !

Entre chaque rencontre, vous avez pu être accompagné du travail d’Erwan Alissant qui a réalisé l’ensemble de la charte graphique du live. Des réalisations graphiques que vous pourrez bientôt retrouver sur son site internet.

Enfin, ce fut un plaisir pour moi de répondre à vos commentaires et d’avoir mis en place le dispositif !

Une expérience à renouveler !

C’était une première pour la Coupe de France de Quidditch, c’était aussi une première pour nous. Et cela n’aurait pas été possible de part la confiance de Florian et de Charlie qui nous ont permis d’aller au bout de nos idées.

Ce fut un excellent premier exercice que nous espérons renouveler et développer à l’avenir. Avec un matériel plus évolué, nous espérons vous donner bientôt rendez-vous pour vivre d’autres expériences: concerts, et autres évènements magiques !

Illustration Retour sur notre première captation live !